Istanbul

Merhaba! 

Je vous retrouve avec un nouvel article voyage, un mois après notre escapade en terre Turque, pour vous emmener à Istanbul ! Dans cette ville époustouflante, où le mélange des civilisations se retrouve à travers une architecture de dingue, on n’a pas chômé : Grand Bazaar, Mosquée bleue, Aya Sofya, Galata Tower, palais de Topkapi, Citerne basilique et…kebab, ou plutôt kebap.

J’avais depuis quelques temps un bon d’achat sur showroom privé, et je me suis rendue compte un soir que le site proposait des week-ends tout compris ! Après une courte réflexion avec mon copain, notre choix s’est porté naturellement sur Istanbul, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas été déçu ! On s’est envolé avec la compagnie ONUR, un peu vieillotte, mais vraiment chouette (que  je vous recommande à 100%). Une fois sur place, notre taxi nous attendait pour nous déposer au Fer Hotel : un palace moderne en plein coeur de Sultanahmet, entre bazaars et monuments historiques. Le pied !

Aussitôt arrivés, aussitôt repartis à la recherche du divin kebap donc. Rapide visite nocturne du quartier, pour se poser enfin dans un petit resto avec vue sur Sainte-Sophie, où le menu alléchant ne dépassait pas 5 euros !

Le lendemain, après une nuit des plus confortables dans notre lit king size, 30 minutes de kiff dans la douche en mosaïques et un petit déj bien fourni sur le toit de l’hôtel, on entame notre journée, guide à la main. Au programme : Résister à la tentation des (faux) sacs Chanel du Grand Bazaar, découvrir les fameuses colonnes de la Citerne basilique, passer le coucou à Sainte-Sophie et enfiler un « burqaway® » pour accéder à la Mosquée bleue, émerveillement et fou-rires assurés ! Puis, pour changer de décor, direction le quartier bobo d’Istanbul, Beyoglü, à la découverte des cafés branchés et des burgers mouillés (islak burgers). On en profite pour faire un peu de shopping (le t-shirt gris que je porte dans cet article) et contempler le coucher de soleil au sommet de la Galata Tower.

Jour 2. On continue à jouer les touristes en tentant d’infiltrer le palais de Topkapi qui ne se situe pas du tout à l’arrêt de tram du même nom (évitez de faire la meme erreur que nous !), où l’on en apprend plus sur la vie des sultans et leur harem ! On poursuit notre promenade jusqu’au Bosphore, le fleuve star d’Istanbul où pêcheurs côtoient plateaux de fruits de mer. On finit par rejoindre le centre historique pour acheter les derniers souvenirs et goûter à la troisième spécialité turque : la pide (pizza faite à la pita).

Jour 3. Pas le temps de traîner, notre avion décollant a 11h. Mais c’est des souvenirs pleins la tête et déjà une folle envie d’y retourner, qu’on profite de notre dernière virée en car, avant le dur retour à la réalité. Pour info, il n’y a besoin d’aucun visa pour la Turquie, alors go go go !

Et vous, vous êtes déjà allés a Istanbul ? ♥

©Pics jackandmarisblog • Istanbul, Türkiye

Share :

4 commentaires sur “Istanbul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *